Dédramatisation

"Bonjour madame, c'est bien ici pour l'intervention ?

Sourire gêné lourd de sens.

Ils pénètrent tous deux le coeur du problème.

– Vous avez eu de la chance de décrocher un rendez-vous vous savez, janvier, après les fêtes, tout ça… c'est une période chargée en général pour nous.

La mine contrite, le teint pâle et les cheveux défaits, elle lui déballe ses drames. Il la regarde, professionnel, sûr de son fait. Il s'agit, songe-t-il, ni de minimiser, ni de maximiser la situation mais davantage de la saisir dans sa véritable ampleur afin de l'attaquer efficacement. Pour la rassurer, il poursuit, un peu maladroit:

– Vous savez, dans mon métier, on en voit de toutes les couleurs. Des petits, des gros, des psychos, des mélos, j'en passe et des meilleurs. Ne vous en faîtes pas, je vais vous arranger tout cela.

Elle en soupire presque d'aise. Trouver un bon dédramatiseur de nos jours n'est pas chose facile, elle a dû faire jouer ses contacts, appelé ses amis eux aussi passés par là. Finalement, elle est tombée sur lui, a presque imploré qu'il fasse une intervention le plus vite possible. Elle se sentait submergée, il lui fallait de l'aide. Ses drames n'étaient peut-être pas plus gros que ceux de sa voisine mais elle ne voyait plus qu'eux. Dans son appartement, elle les sentait rôder autour d'elle mais dehors aussi, cernée au point qu'elle ne trouvait nul refuge où se cacher de ces envahisseurs.

Il dédramatise tranquillement, prend son temps, inspecte les recoins pour être sûr de n'en oublier aucun. Il sait qu'il ne peut pas complètement les éradiquer et met un point d'honneur à ne faire aucune publicité mensongère. Mais il parvient à stopper l'invasion dramatique.

Elle demande combien elle lui doit.

C'est lui qui sourit maintenant.

"Allez, je vous fais une fleur pour la nouvelle année, pour vous, c'est cadeau."

Il part, satisfait après une mission accomplie. Elle va réussir en 2008 à dédramatiser.

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

6 réflexions sur « Dédramatisation »

  1. Qui a dit que je parlais de moi ??? 😉 Bon, je fais p-e partie d’un lot plus vaste… Bonne et heureuse année Pschitrose !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s