Et toc !

Premièrement, rien à dire sur la Saint-Valentin. Mais alors rien…

Non, je comptais parler de mode ce soir. Pas de la mode qui recouvre les corps, ni de celle qui décore les intérieurs. Plutôt de la mode lexicale. Oui, il y a des mots, des termes, des expressions qui surfent sur les tendances. Actuellement, bling bling est de ceux-là. Voilà une onomatopée qui a pris sémantiquement une importance notable. Que celui qui n'a pas lu la couverture d'un magazine ou qui n'a pas entendu ce mot dans la bouche d'un journaliste radio ou télé sorte de son terrier.

Au départ, le bling bling appartient au vocabulaire hip hop et désigne l'accessoirisation outrancière des rappeurs, bijoux et chaînes en or à gogo. Désormais, bling bling définit l'attitude ostentatoire des personnalités publiques. Mais pas de toutes, surtout, en l'occurrence, du gouvernement, du président et de la nouvelle première dame. Bling bling est l'équivalent en français moderne de l'expression vieillie "tout ce qui brille n'est pas d'or". Seulement, dur dur de la faire entrer dans la maquette de une d'un hebdomadaire, au-dessus de la photo d'une célébrité. Bling bling, c'est court, efficace, large, accrocheur. Aujourd'hui plein de sens, aussi vague puisse-t-il être… Et si demain, il ne rime plus à rien, qu'importe, on lui trouvera un remplaçant. Ainsi va la mode…

Laissons donc bling bling vivre puis mourir. Bling bling, le son que fait un pendentif en métal doré entrechoquant l'émail de la cuvette des toilettes. Une sorte de métaphore à méditer.

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

12 réflexions sur « Et toc ! »

  1. « court, efficace, large, accrocheur » pas sûr,  c’est plutôt le son mat et toc que font les bijoux de pacotille. Je trouve plutôt l’expression dégradante pour celui qui la porte, ça fait ferraille, ornementation à bon marché, m’as-tu vu. Plus je t’en mets plein la gueule et les oreilles et plus je dissimule la valeur de mon coeur et de mon âme. Rien à voir avec le ding dong des cloches ou le hoooouu des fantômes. Cette onomatopée colle parfaitement au personnage auquel tu fais allusion.

  2. court, efficace, large au niveau du sens, accrocheur… en terme de titre pour faire vendre, pas en terme de qualité intrinsèque… je suis assez d’accord avec toi.

  3. [c’est top] J’aime beaucoup ton texte ainsi que ta conclusion « le son que fait un pendentif en métal doré entrechoquant l’émail de la cuvette des toilettes ».
    Qu’elle belle conclusion ! chapeau à toi 🙂

  4. Une version auditive ….!!!! Bon, j’suis vraiment pas bling-bl…Sinon, en ce qui concerne la presse, c’est Marianne les premiers à avoir lancé l’expression,…,ça colle parfaitement au château de l’Elysée et sa cour … ou plutôt sa basse-cour !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s