COUPEZ ! copiez… collez.

Ne vous êtes-vous jamais mordu les lèvres d'avoir trop vite parlé ? N'avez-vous jamais repassé en boucle une scène que vous aviez vécue ? Regretté un silence, une maladresse commise ? Voulu réécrire votre partition dans un dialogue commun ?

Je crois que cela nous arrive souvent de rembobiner, de replanter le décor et de refaire le film en exploitant le meilleur des possibilités après avoir lamentablement improvisé. Insatisfait des répliques qui n'ont pas fait mouche, des paroles que nous n'avons pas su ou pas pu prononcer, on revit la séquence.

Quelques fois, c'est important, souvent cela l'est moins. Mais la reconstitution a le mérite de tout embellir. En réécrivant l'histoire, en y logeant les bons mots, qu'ils soient de l'esprit ou du coeur, on espère secrètement et inconsciemment peut-être sauver la mise, prouver en secret à notre interlocuteur et surtout à nous-mêmes que nous aurions pu l'éblouir ou le convaincre.

Mais la copie, aussi brillante soit-elle, n'a aucune incidence sur le monde réél. L'autre, une fois la conclusion de l'échange arrivé, restera sur l'impression mitigée voire déçue qu'il a eu de votre prestation, ignorant à jamais que vous auriez pu être meilleur.

Revivre, redire offre une version de rattrapage consolatrice néanmoins et c'est peut-être pour cela, et en sachant pourtant qu'il est trop tard, que nous nous permettons une alternative avant de quitter la scène, avant de ranger cette anecdote supplémentaire au rayon des petits ratés ordinaires.

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

6 réflexions sur « COUPEZ ! copiez… collez. »

  1. Il m’arrive parfois de répéter des scènes qui n’ont pas encore été jouées. Mais dans ces cas-là mon interlocuteur n’a visiblement pas lu le texte que j’avais préparé. Du coup je suis obligé d’improviser et c’est généralement beaucoup moins bien que lors des répétitions.

  2. du coup, ce n’est plus toi qui n’est pas à la hauteur mais l’interlocuteur qui joue à la manière d’une série allemande des années 80 ??

  3. ça tourne en boucle dans ma tête et je dois me faire violence pour stopper ces films 1000 fois recommencés, qui ne mènent à rien qu’à l’impasse d’un esprit en escalier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s