Anticipation


L’odeur d’un drap inconnu. C’est, je crois, par ce genre de détails impalpables que nos sens perçoivent véritablement qu’ils ont quitté leur univers familier. J’imagine ce moment où je vais m’allonger pour passer cette première nuit de voyage et où reposera sur moi ce drap étranger. Le corps au repos, j’implorerai ma tête de faire se calmer la tempête qui y règnera, la faute aux claques visuelles, sonores, tactiles que j’aurai pris en quelques heures.


 


Vous le comprenez en lisant ces quelques lignes, que je suis pressée ? Ailleurs, j’ai écrit au sujet de ce jeune japonais qui a causé la mort violente de plusieurs de ses compatriotes. Dans un autre cyberespace, je me suis indignée que la presse fiche sur le dos, déjà courbé par le reproche des moralisateurs, des jeux vidéo et des mangas, l’alibi du tueur. J’ai trouvé le raccourci facile. Il est trop tôt pour connaître les raisons de l’acte sanguinaire qu’a commis ce jeune homme. Mais il est tellement humain de vouloir chercher un motif à l’horreur ou à l’étrange.


 


Les enfants, encore petits, demandent souvent pourquoi. Pourquoi la nuit, le ciel est noir ? Pourquoi les nuages se baladent ainsi dans le ciel ? Pourquoi les carottes poussent-elles sous terre ? J’en passe et des meilleures. Des pourquoi emprunts de fantaisie. Les parents maugréent et font ce qu’ils peuvent, ignorant la plupart du temps les réponses à ces questions. Les années passent et le curseur de la curiosité se déplace. Ados, les pourquoi tournent autour du sexe et des larmes. Adultes, autour de la guerre et du sang. Généralement.


 


Je ne fais pas mieux que les journalistes dont je parle au-dessus finalement avec ces poncifs mais je me contente de synthétiser quelques exemples. Et après tout, il y a aussi du sens à vouloir connaître le pourquoi de l’horreur.


 


Pourtant, pour les deux semaines qui viennent, je vais faire retomber ma curiosité en enfance. Je souhaite parvenir à me poser les questions les plus naïves, preuves cérébrales de ma capacité d’émerveillement de nouveau vivace. Je ne dis pas que je ne croiserai pas sur le chemin le triste ou le sordide. Mais je ne veux pas oublier de me demander pourquoi ce drap, il ne sent pas comme chez moi.

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

4 réflexions sur « Anticipation »

  1. [c’est top] Tes pourquoi seront emprunts de découverte.
    Ce ne seront pas des questions morbides ou mortifaires.
    Une initiation, voilà comment je vois ce voyage.
     

  2. [c’est top] Je me suis laissé partir avec tes mots, ils ont réussi à m’attraper…..J’en reviens juste, Pourquoi , la vie est remplie de pourquoi, pourquoi on doute? pourquoi on angoisse?Voilà ce qui rends notre vie si étrange , nous ne possedons aucunes réelles vérités. Seulement quelques directons, quelques principes.Peut être que la vérité nous fait peur…….Je ne sais pas………Je suis un naif, je ne comprends pas la haine, et le mal, aujourd’hui un attentat en Algérie, je ne comprends toujours pas, à quels fins, pour quels résultat??Heureusement que l’on peut ajouté notre imaginaire personnel à la réalité commune, sinon comment tenir une vie??La lumiére est trop cru à regarder, il nous faut créer des ombres pour jouer le plus longtemps possible…le temps d’une vie.Merçi pour tes mots…Bien à toi

  3. ahhh un commentaire tout foisonnant de djamel 🙂 … Dis donc, si mes mots t’inspirent ceux qe tu as laissé là, je peux aller me coucher en paix !

  4. Continuer à se faire pousser les cils pour ne jamais perdre ces yeux d’enfants, s’émerveiller pour un oui, pour un non, le tout sans transition.Une âme d’enfant est un cadeau divin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s