Urgence de poster

Il est bientôt minuit, je viens de rentrer, je devrais sans tarder filer me démaquiller, jouer un peu avec mon chat qui m'accueille avec tendresse et attente, rejoindre le lit mais j'éprouve une urgence d'enfant capricieuse, si ce n'est quasiment rebelle – à bon entendeur… – à écrire ces quelques lignes et à vous faire part d'une vérité façon Amélie Poulain, héroïne que je n'ai jamais pourtant spécialement affectionné soit dit au passage. J'aime le cinéma.

La force de ma déclaration n'est pas de taille à faire trembler la blogosphère, ni même la table en contreplaqué sur laquelle est posée l'ordinateur et pourtant, elle est profondément réfléchie.

Je rentre d'une séance. Je suis allée voir le premier jour du reste de ta vie. J'ai déjà remarqué les quelques notes ici ou là vantant la qualité de ce film, j'ai lu les bonnes critiques des sites web mais je ne m'attendais pas à ce que le film provoque cette absolue nécessité d'écrire.

Ces dernières semaines, j'ai la plume paresseuse. En un peu moins de deux heures, le film de Rémi Bezançon a réveillé le torrent assoupi. Non, en fait, je n'aime pas le cinéma, j'aime les cinémas. La semaine passée, j'ai vu Valse avec Bachir. Valse avec Bachir est une leçon de cinéma mais aussi une leçon d'histoire pour la plupart d'entre nous qui n'ont des conflits du Moyen-Orient qu'une idée confuse. Valse avec Bachir est du cinéma apprenant. Le premier jour du reste de ma vie est du cinéma intime.

Peut-être est-ce le charisme captivant de Marc-André Grondin qui promène son visage mi-ange, mi-démon d'un univers francophone à un autre et qui hante les films où il est question de famille de sa présence envoûtante, ou bien est-ce Zabou Breitman qui assume avec aplomb, pour une vedette du grand écran, les marques du temps qui ne rendent que plus touchant, peut-être encore est-ce Jacques Gamblin dont la sobriété du jeu est admirable. Ou est-ce l'ensemble des petits détails qui jalonnent ce film à la réalisation très soignée. Ces particules élémentaires de vie qui nous appartiennent à tous mais que nous vivons comme si nous étions à jamais les premiers et les derniers à en passer par là.

Le premier jour du reste de ta vie est un film à la séduction grimpante, au fil des séquences, on se laisse prendre, on s'attache, on s'émeut et même si jamais on ne s'esclaffe bien fort ni que jamais on ne verse dans un trop plein de mélo, je propose qu'on rebaptise le film, en comparaison avec le grand succès de la cuvée cinématographique 2008, Bienvenue chez.. nous.  

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

10 réflexions sur « Urgence de poster »

  1. je ne sais pas si j’irai voir ce film mais une chose est sûre , j’ai aimé la façon dont tu en parles et surtout cette necessité que tu as éprouvé de dire aussitôt l’émotion qu’il a provoquée en toi …Je reagis comme toi !!! du coup , oui , je crois bien que j’irai voir ce film…merci!

  2. [c’est top] Je suis allée ce voir ce film dimanche et je n’ai plus qu’une hâte désormais, me le procurer en DVD. Ce film est parfait, tant au niveau du scénario, de l’interprétation, que de la mise en scène. Un vrai régal. J’y ai pour ma part versé des larmes de fou rire et d’émotion procurées par un film juste. Alors clap clap clap pour Remi Bezançon et clap clap clap pour ta note 🙂

  3. d’abord je dis welcome back a ta plume, et puis ensuite, je vais me renseigner sur ce film, qui ne passera peut-etre pas ici avant un milliard d’annees… le bon cinema me manque parfois.heureuse de t’avoir retrouvee! bises et bonne nuit.

  4. [c’est top] Hello Lza,je suis heureuse de ton enthousiasme et de la libération des mots qu’a provoqué ce film qui m’a également beaucoup touché.A bientôt pour une toile ?zib zib

  5. Allez, je vais te taquiner, j’espère que tu ne m’en voudras pas: est-ce le cinéma (et ses belles expériences) qui dicte ta plume ou l’envie urgente et irrésistible d’écrire? 

  6. Un vrai bon film, drôle, touchant, incontournable. Un film qui vous fait réellement aimer le cinéma ! Je vois que ce film a suscité la même réaction chez toi. J’ai vraiment adoré, tout comme j’avais adoré son précédent film : ma vie en l’air. Celui ci est pourtant encore meilleur !

  7. [c’est top] Salut Lzarama ! La plume paresseuse et soudain l’envie de faire partager, tout de suite sans préambule, nombre de voxeurs ont dus avoir ce sentiment un fois. Ta note donne envie de lire, d’écrire et de s’intéresser à ce fameux film . Je vais me renseigner et essayer de le voir ! bye,

  8. PGI+W2PDosKAwpllc3QgdG9wXTwvYj4gPHAgY2xhc3M9Ik1zb05vcm1hbCIgc3R5bGU9Ik1BUkdJTjogMGNtIDBjbSAwcHQiPjxzcGFuIHN0eWxlPSJGT05ULVNJWkU6IDEwcHQ7IEZPTlQtRkFNSUxZOiAmIzM5O1BhbGF0aW5vIExpbm90eXBlJiMzOTsiPjxmb250IGNvbG9yPSIjMDAwMDAwIj5FaCBiaWVuLCBq4oCZeSBzdWlzIGFsbMOpIGV0IGplIG5lIHJlZ3JldHRlIHBhcy4gTWVyY2kgTHphIGTigJlhdm9pciDDqWNyaXQgY2V0dGUgbm90ZSBzYW5zIGxhcXVlbGxlIGplIHNlcmFpcyBwb3NzaWJsZW1lbnQgcGFzc8OpIMOgIGPDtHTDqSBkZSBjZSBiZWF1IG1vbWVudCBkZSBjaW7DqW1hLiBVbiBjb25kZW5zw6kgZGUgdmllcyBtaW51c2N1bGVzLCBwb3VyIHJlcHJlbmRyZSB1biB0aXRyZSBkZSBQaWVycmUgTWljaG9uLCBk4oCZZXhww6lyaWVuY2VzIHF1aSBwZXV2ZW50IHBhcmxlciDDoCB0b3VzIG1pc2VzIGVuIHNjw6huZSBzYW5zIGxvdXJkZXVyIG91IGFmZmVjdGF0aW9uLCBhdmVjIGNlIHF14oCZaWwgZmF1dCBk4oCZZWxsaXBzZSBwb3VyIHF1ZSBsZSBzcGVjdGF0ZXVyIHPigJlpbnZlc3Rpc3NlIGRhbnMgbGUgZMOpcm91bGVtZW50LiBUb3V0IGNlbGEgc2VydmkgcGFyIHVuZSBncmFuZGUganVzdGVzc2UgdGFudCBkZXMgZGlhbG9ndWVzIHF1ZSBkZXMgYWN0ZXVycy4gVW5lIGJvbm5lIHJlc3BpcmF0aW9uLCBjZSBmaWxtJiMwMTYwOyE8bzpwPjwvbzpwPjwvZm9udD48L3NwYW4+PC9wPg==

  9. avec plaisir ! Je suis contente des réactions suscitées par cette note. Mon plaisir de partager ne s’en voit que renforcer !

  10. ooooh ! chouette chouette chouette de te voir revenir.
    c’est drôle que tu écrives ça, tu es la 3e personne à en parler (avec passion) depuis ce week-end (ce n’est pas peu dire ;o) )… ma curiosité est piquée ! … je vais y aller vite, c’est sur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s