La guerre fut déclarée

A la faveur d'une projection à la cinémathèque dans le cadre de la sélection de la semaine de la critique, nous assistâmes (comme j'aime employer le passé simple parcimonieusement) à la projection de la "Guerre est déclarée", de Valérie Donzelli.

La-guerre-est-declaree
Si cette année, je n'ai pas aussi bien suivi Cannes que d'autres crus, la faute à un DSK surexposé peut-être qui donnait surtout envie d'éteindre le poste, j'entrevis tout de même quelques possibles pépites : Polisse de Maiwenn et La Guerre est déclarée.

Aussi lorsque par un heureux hasard, extrait de Télérama ou du Nouvel Obs, je m'aperçus de la projection du second long-métrage de Mme Donzelli à la Cinémathèque alors que la sortie officielle est prévue au 31 août, je fonçais.

Bien m'en prit, très bien m'en prit. La salle était comble. Parmi des poignées d'inconnus, étudiants en cinéma, apprentis acteurs et cinéphiles parisiens, pointaient les têtes de Daniel Cohn-Bendit ou de Valéria Bruni-Tedeschi (que je plains d'avoir pareille soeur dès qu'elle surgit dans mon champ de pensées)… et puis bien sûr Valérie Donzelli, Jérémy Elkaïm et quelques autres figures du film.

La Guerre est déclarée est un bijou de sensibilité, un formidable hymne à l'amour et au courage sans mièvrerie, au contraire plein de jolies trouvailles et d'inventivité pour faire passer les sentiments. La Guerre est déclarée est une oeuvre humaniste et ressemble de très près à la vie, cette vie où parfois malgré ou à cause des épreuves qui frappent, on s'échappe par de la légéreté ou de l'inconscience, où les fins ne sont pas toujours roses. La Guerre est déclarée est un témoignage fort et respectueux. A voir absolument.

A la fin du film, des applaudissements, à la fin du générique, des applaudissements et puis devant la cnémathèque, les jambes encore un peu tremblantes, les larmes ravalées mais  proches, je suis allée féliciter simplement Valérie Donzelli. J'avais très envie de le faire, c'était plus important pour moi que pour elle, l'on n'a pas souvent la chance de pouvoir saluer les artistes dont on admire le travail.

J'exhorte quiconque lira cette note à aller voir le film, que dis-je à courir voir La Guerre est déclarée à sa sortie.

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s