Apre

Il y a quelques jours, ce qui aurait dû être un moment d'affaires pas trop désagréable se transforma en plongée dans une affreuse 4ème dimension.

Le chardonnay avait un drôle de goût. Entendre cet homme déblatérer un flot quasi ininterrompu de clichés et d'horreurs ne pouvait que rendre dégueulasse le délicat breuvage.

Son visage un peu grotesque aurait pu être l'indice nécessaire pour flairer l'arnaque. Mais, désireuse de ne pas avoir un jugement hâtif, c'est vierge d'a priori que j'avais pris place à sa table et passé commande.

Ses traits parurent encore plus vilains au fur et à mesure qu'il soliloquait. De sa bouche, sortirent un condensé de détestable, par ordre alphabétique : condescendance, mépris, pédance, orgueil, suffisance, superficialité aigue… Un tableau simplement abominable.

Les rencontres, les discussions, les échanges sont, à mon goût, parmi les richesses que l'on peut glaner pour rien au cours de l'existence. Ce soir-là, j'ai appris encore un peu sur l'autre, avec un grand a, mais cela avait un goût amer. Un goût que me rappellera, il y a fort à parier, le chardonnay.

 

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s