Le classement improbable

C'est la fin de l'année, la saison des tops, des classements, le moment où je me penche sur mon petit carnet pour me remémorer les meilleurs moments culturels de l'année… Ce soir, je voudrais constituer un petit top incongru de chansons qui ont jalonné mon 2011:

– La chanson entendue dans un mariage, trouvée bizarre, sans savoir de qui elle était, j'ai compris quelques temps après ce fameux soir : Elle m'a dit, Mika

– Le titre qui m'a donné la pêche, plusieurs matins, en descendant l'avenue des Champs Elysées : Time to dance, the Shoes

– La chanson que j'ai beaucoup attendue, parce que tout de même, j'ai comme fierté personnelle d'avoir vu le groupe en 2001 à la Mutualité, me sentant un peu comme une happy few… (on a tous le panthéon de nos anecdotes) Machu Picchu, The Strokes

– L'autre titre qui m'a paru tout à fait inévitable cette année : The bay, Metronomy

– La chanson qui m'a un peu donné envie de pleurer, un soir, fatiguée, dans un avion de retour vers la France : Oh my love, Riz Ortolani

– Sur la même bande originale, la chanson qui m'a fait me dire que finalement, les blousons en satin, ça pouvait faire super cool et qui se prêtait parfaitement à regarder la route défiler, assise à l'arrière d'une voiture : Real hero, College

– Et toujours issu du même film, le titre qui m'a donné l'impression qu'il faisait moite même un matin d'octobre en allant rejoindre les transports : Nightcall, Kavinsky

Oui, j'ai beaucoup écouté la bande originale de Drive…

– La chanson que j'ai juste beaucoup trop écouté : Baby, I'm Yours, Breakbot

– La chanson que j'ai entendue par hasard à plusieurs reprises sans savoir de qui elle était, dans des magasins, des bars, en me disant que de devait être un gros gros tube commercial tout de même : Give me everything, Pitbull (quelqu'un a osé croire que c'était un bon choix pour un nom d'artiste, sérieusement ???)

– Le titre qui fait surtout parler de lui à cause de son clip (n'est-ce pas un peu absurde qu'on s'ébahisse devant un plan séquence) mais que j'aime bien, même sans : Lonely boy, the Black Keys

– La chanson qui a pris une dimension spéciale : L-O-V-E, Nat King Cole

– Le titre qui m'a donné envie de me mouvoir comme un robot un soir de septembre : Credit Card Babies, MEN

– Celui que je connais depuis peu et sur lequel j'accroche : Go outside, Cults

– Et enfin, le tube qui traverse les temps, que j'ai continué à écouter pour me donner la pêche en faisant le ménage (eh oui, il ne faut pas croire que ma vie n'est que soirée, taxis, aéroports et plus belle avenue du monde, hein…) : Don't stop me now, Queen

Cette liste est évidemment non exhaustive et ne se veut pas le reflet complet de mes goûts musicaux, que les choses soient claires… elle résume plutôt quelques temps forts de cette année qui s'achève doucement…

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

1 réflexion sur « Le classement improbable »

  1. Tout à fait d’accord pour Elle m’a dit de Mika.
    Impossible de deviner toute seule et même après qu’on me l’ai dit, pas moyen de m’en rappeler (pô l’habitude de l’entendre chanter en français faut dire aussi).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s