Emois timides

Hier, alors que je sortais du travail, les bras un peu chargés dans un métro bondé comme il se doit à ce moment de la journée, j'assistai à une scène touchante.

Deux adolescents à l'air aimable (assez rare pour le souligner) se faisaient face. Lui, plutôt déjà grand, mince, très mince, de cette minceur typique de cet âge là chez les garçons, la peau mate, les cheveux coupés courts et un sourire éclatant aux dents bien alignées. Elle, les cheveux un peu gauffrés maladroitement, avait eu la main un peu lourde sur le mascara et le fond de teint, pour masquer quelques boutons et appuyer un regard bleu, non dénué de charme.

Il lui raconta soudain, après un léger blanc, que sa petite soeur avait mis le feu aux cheveux de sa barbie. Elle lui jeta deux-trois oeillades timides, un léger sourire posé sur les lèvres.

"Elle a voulu lui lisser les cheveux, comme ma mère lui fait de temps en temps".

Arrivant à la station suivante, le wagon freina un peu vivement et leurs corps élastiques s'entrechoquèrent. Ils parurent surpris… mais pas mécontents.

"Mais elle est petite, elle n'a que 9 ans".

Elle opina du chef et émit un petit gloussement pour abonder dans son sens.

Il était temps que je change de station. Je les laissai, un peu gênée de les avoir observés et en même temps ravie de cette scène mignonne.

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

Une réflexion sur « Emois timides »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s