Exercice d’observation

Il y avait cette frêle jeune femme asiatique en face de moi dans le train. Silencieuse, presque effacée, habillée de tons neutres, les cheveux noirs, longs, lisses, son corps mince disparaissant presque au creux du fauteuil…

Mon casque vissé sur les oreilles, je l'observais en musique, elle et sa joliesse de poupée. Vers quoi et vers qui voyageait-elle ?

Elle extraya de son sac un premier encas. Une cochonnerie inconnue de mes services, un  tube de pâte entre la barre de céréales et le gâteau sec, étrange. Un premier, un second. Puis jaillit de son minuscule cartable un kinder bueno. Qu'elle ingurgita sans autre forme de procès.

Son téléphone kawaï sonna mélodiquement et la jolie figurine sage se transforma en crécelle bruyante. Son excitation était palpable, sans rien avoir besoin de comprendre de ses propos.

Sa conversation s'acheva aussi vite qu'elle avait commencé, me sembla-t-il et je rechutais dans le champ fleuri de mes pensées.

PS : ceci n'est qu'un début, je pratique pour que cela revienne. Je regarde, j'inspire, j'expire, je tente…

 

 

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s