Silence d’octobre

Le temps file, s'évapore, l'existence est jalonnée d'une innombrable quantité de micro-événements et alors que j'ai été plutôt silencieuse par ici, jamais écrire n'avait pris un tour si important que ces dernières semaines.

Je note à tout va ce que je vois ici, ou à l'autre bout du monde, je tiens des idées de billets, il faudrait vraiment que je parle de cet homme qui s'arrêta sur un salon pour me parler affaires et dont le visage avait l'inquiétante couleur d'une tomate trop mûre, ou de cette femme, une collègue, qui raconta si bien la manière dont elle avait fui Katrina que je sentis la force des moments jusqu'à en frissonner alors que depuis, le temps s'était écoulé et que je me régalais d'un crabe divin un gros bavoir autour du cou (l'estomac n'a pas toujours du coeur).Et bien d'autres instants d'écrivant.

Il faudra aussi que je poste le fruit des propositions dans lesquelles je me lance à plume perdue dans le cadre de l'atelier d'écriture que j'ai rejoint.

Bref, si Octobre fut beaucoup silence, je prépare un Novembre riche en récits & en babilles. Ici, j'ai tous les droits, je vous le rappelle. Stay tuned (pas de meilleure formule dans la langue de Molière).

Publicités

Auteur : Lzarama

J'aime la mode, les bons restos, les chats mais ici je n'en parlerai pas. Enfin, je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s